Festival La Route du Large – Le 14 et 15 août

affiche_theatre_2016_A6Pour la 12e édition du festival la Route du Large, les 14 et 15 août, l’école de voile sociale et solidaire sétoise continue les festivités de cette année anniversaire en faisant de son traditionnel rendez-vous annuel au théâtre de la Mer, un événement exceptionnel à ne pas manquer.

Comme chaque année des artistes s’engagent à soutenir la cause de Cap au Large en offrant musique et bonne humeur. Pour cette 12ème édition, l’association rappel sur le pont les groupes qui l’ont déjà soutenus.

 

Programmation

Dimanche 14 août :
B-Roy et Ritier, l’ancien accordéoniste de Manu Chao, Bruno Roy, dit « B-Roy » et Thierry Rota, le frère jumeau d’Elno des Négresses Vertes dit « Ritier » ouvriront le festival sur des airs vivants et entraînants.
Wallace, trio sétois lancé dans une aventure musicale et humaine flamboyante, subtile et émotionnelle où violon, guitares et voix distillent un son à mi-chemin entre la chanson, le swing et le rock.
Les Zoufris Maracas, Nés sur les quais du métro parisien, les Zoufris Maracas, cinq comparses aux origines sétoises, délivrent une musique allant de la Rumba à la calypso, en passant par des rythmes capverdiens ou brésiliens, du swing manouche, une poésie sociale et engagée.
• Les changements de plateau seront assurés par le groupe sétois les Fussoirs, des amis réunis autour d’un verre et quelques instruments avec une envie folle de partager à pleine voix leurs ritournelles.

Lundi 15 août :
Los Chamanes Cosmicos, duo de doux fêlés argentins, Alejandro Marassi, basse et ukulélé, et Nando Bizarro, et sa guitare endiablée, jouent des reprises de la Flor et des compositions latino-cosmiques en provenance de l’underground de Buenos Aires.
La Cafetera Roja, un groupe européen de six musiciens français, autrichiens et espagnols. Trois nationalités, quatre langues, un son et une énergie détonante : le groupe, ancré dans son époque, tire un trait d’union entre trip hop, hip hop et musique latine.
Les Hurlements d’Léo chantent Mano Solo.
Les hurlements d’Léo, c’est 18 ans de carrière, 8 artistes et 17 instruments sur scène. Ils chantent Mano Solo, en petits frères de la même trempe et font revivre ce poète empreint de liberté et de rage créatrice, cet artiste atypique qui par ses textes les a touchés en plein coeur. Le spectacle est une création singulière, faite de l’énergie vibrante du groupe et des multiples rencontres avec les amis de Mano.
• Les changements de plateau seront assurés par le groupe ALto, de la chanson sensible et des émotions ramenées de voyages en mer et sur terre. Une jeune femme qui chante l’amour, l’altérité, accompagnée par des cordes qui s’envolent, un cuivre qui enveloppe, une batterie qui chamade. Quatre copains qui se livrent avec leurs instruments et interpellent en poésie sur des mélodies lumineuses.

Tous les artistes se produisent au profit de Cap au large, une école de voile
ouverte à tous les publics, valides, handicapés ou défavorisés.

 

INFOS PRATIQUES :

Points de vente :

Tarifs (hors frais de loc.) :
Plein tarif : 17€ ; 30€ le pass 2 soirs
Tarifs réduits (handicapés, demandeurs d’emploi, étudiants de moins de 26ans et jeunes de 13 à 18ans) : 10€
Gratuit pour les moins de 12 ans

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *