Tempête à Sète

Si les différents épisodes cévenols de cet autonome nous avais épargné jusque là, ça n’a pas été le cas de ce week-end.
Malgré nos efforts, la peinture de Laisse Dire a quelque peu souffert. La borne électrique du ponton n’a pas résister.
Plusieurs amarres d’Alibaba ont cédées. Et le stick de la barre aussi.
On espère que ce fut le bouquet finale de cet autonome, et que des temps plus clément nous attendent pour reprendre les sorties régulières en toute sérénité !!!
Nous ne sommes pas les seuls puisque les dégâts ont été important dans la région, même les infrastructures du port de plaisance (bien plus abritées) ont souffert !

Tempête à la base Tabarly

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *